ISTICHAR - 485, Rue Amr Bensalama - Issil - Marrakech - Fax +212.24.306187
  A propos de..   |   la Société ISTICHAR   |   l'auteur de ce site web   |   des liens utiles   |
NOS SERVICES
Information...  ]
Position et population de quelques villes du Maroc
Population et revenus du Maroc
Consommation d'énergie au Maroc
Consommation électrique et production au Maroc
Émissions de gaz à effet de serre au Maroc
Prévisions énergétiques au Maroc à l'horizon 2030
Énergies renouvelables au Maroc :

Solaire thermique
Photovoltaïque

Électricité hydraulique et éolienne

Habitat et construction au Maroc

Normales climatiques du Maroc :

Températures
Ensoleillement
Vitesse du vent

Tout ce qu'il faut savoir pour comprendre :

L'énergie solaire

Le solaire thermique

Le photovoltaïque

L'éolien

Le puits canadien

  Pour toute demande de prestation de services, de conseils ou de réalisation, veuillez cliquer ici.  
 
 

L'énergie solaire, source de vie et d'énergie

L’énergie solaire est constituée de rayons lumineux. Ce sont ces mêmes rayons lumineux :

- qui réchauffent la Terre en la portant à +15°C en moyenne (au lieu de -15°C s’il n’y avait pas de soleil),

- qui sont absorbés de façon différente d’un point à un autre de la Terre en créant les différences de pression qui sont à l’origine des vents (énergie éolienne),

- qui stimulent l’évaporation de l’eau à la surface des océans (surtout) à l’origine des pluies (permet la vie loin des océans et les barrages hydroélectriques).

C’est ainsi qu’à l’extérieur de l’atmosphère, environ 1350 W/m² nous arrivent du soleil en incidence normale à ses rayons lumineux, mais à la surface de la Terre, cette valeur est réduite au moins d’un tiers par les différents mécanismes de diffusion atmosphérique ne dépassant qu’exceptionnellement 1000 w/m² (vers, midi les journées de temps clair en incidence normale aux rayons solaires).

En moyenne annuelle, les surfaces horizontales des zones les mieux ensoleillées de la planète reçoivent jusqu'à 6-6,5 kWh/m².

Cette carte montre l’énergie solaire qui tomberait sur une surface faisant face à l’équateur et dont l’inclinaison serait optimisée pour le pire mois de l’année (décembre / janvier dans l’hémisphère Nord et juin / juillet dans le Sud).

On voit notamment que s’il l’on exclut la partie centrale des déserts (Afrique du Nord et du Sud, Australie) le Maroc se trouve dans les positions les plus favorables de la planète aux applications du solaire en général et de ses applications thermiques en particulier.

De même que la Terre les convertit en chaleur et qu’une plante s’en sert pour produire la chlorophylle, exploiter l’énergie solaire consiste à convertir les rayons lumineux du soleil :

- en chaleur (on parle alors de solaire thermique),

- en électricité (on parle alors de solaire photovoltaïque).

Les deux conversions font appel à deux appareils (convertisseurs) dont le principe de fonctionnement, donc la technologie, sont complètement différents.

ISTICHAR met à votre service sa longue expérience dans les deux technologies.

 

 

 
 
 
 
© ISTICHAR 2008

A propos de..   |   la Société ISTICHAR   |   l'auteur de ce site web   |   des liens utiles   |